mercredi 12 octobre 2011

Chaque soir à 11 heures

4ème de couverture:
Willa Ayre s’est classée dans la catégorie des filles que les garçons ne voient jamais, des insignifiantes, des petits chats caustiques mais frileux. Iago, lui, attire tous les regards. Il est le garçon dont rêvent toutes les filles du lycée.
Dès la rentrée, Iago pose les yeux sur Willa et la choisit. Mais à une fête, Willa rencontre le bizarre et ténébreux Edern. Dès lors, sa vie prend une tournure étrange. De la grande maison obscure cachée au fond de l’impasse, la jeune fille doit découvrir les secrets, sonder son cœur, et faire un choix…

Mon avis:
Très étrange!

Après avoir lu l’avis de mon amie Anne-Sophie, qui était plus que positif, j’avais très envie de lire ce livre. Généreuse comme elle est, elle a proposé d’en faire un livre voyageur. J’ai donc sauté sur l’occasion et j’ai eu la chance de pouvoir découvrir ce livre.

L’histoire se passe à Paris et est racontée par une ado qui s’appelle Wilhelmina, mais tout le monde l’appelle Willa. Comme n’importe quel ado, elle va au lycée, à des fêtes avec ses amis… Elle se rend justement à une fête, celle de l’anniversaire de sa meilleure amie. Fran fait partie d’une famille très riche, qui possède un des plus beaux hôtels de Paris. La fête a lieu dans une des suites de l’hôtel. Willa ne s’y amuse pas beaucoup car son petit ami (le grand frère de Fran) ne se montre pas et reste enfermé à l’étage du dessous. Mais après avoir joué un morceau de saxo pour les invités, un jeune homme étrange l’approche et, curieusement, lui demande si elle accepterait de jouer du saxo avec sa petite sœur… Ils vont ensuite faire un peu connaissance. Willa apprend que le jeune homme a perdu ses parents d’une façon tragique…
Willa ne va pas tout de suite accepter la proposition d’Edern, mais je jeune homme l’intrigue, il est si mystérieux qu’elle finira un jour par se rendre chez lui. Il vit dans une étrange maison, on croirait à un manoir caché en plein Paris, qui fait froid dans le dos. Mais à l’intérieur se trouve une charmante petite fille qui s’appelle Marni, sa future partenaire de musique. Edern est là aussi, bien sûr, mais au début, il se montre distant. Très vite, Willa et lui vont se rapprocher.
Et là vont commencer les ennuis : quelqu’un suit Willa et cherche à la tuer. Elle en est certaine.

Mais qui ? Et pourquoi ?

L’histoire met un peu de temps à se mettre en place. Au début on a surtout droit à l’histoire d’une ado avec ses petits problèmes de cœur.
Mais une fois qu’elle entre chez Edern, l’action et le suspense arrivent. Et le suspense reste jusqu’aux 40 dernières pages. Ça nous tient en haleine jusqu’à la fin. J’avoue qu’au bout de 250 pages, je ne savais toujours pas où l’histoire allait mener. Mais après, tout s’enchaine et j’ai avalé les 150 dernières pages en une nuit, impossible de poser le livre avant d’avoir la réponse à tout ce mystère.

Au fil de l’histoire on rencontre beaucoup de personnages différents : il y a Willa, l’ado sympa, amie avec tout le monde, avec un humour un peu décalé, coincée entre sa mère et son père qui ne se voient plus mais refusent de divorcé, ses sentiments pour Iago, qui devient de plus en plus étrange avec elle et sa rencontre avec l’adorable petite Marni et le ténébreux Edern.
Le ténébreux Edern qui a du mal à se confier, mais qui va finir par se dévoiler. J’ai trouvé ce personnage qui a vécu beaucoup de malheurs très attachant.
Il y a aussi Fran, la meilleure amie un peu fofolle et superficielle, raide dingue du prof de chimie, mais c’est une fille très sympa. Son grand frère Iago, fou amoureux de Willa, mais rongé par un immense secret…
Il y a beaucoup de personnages autour de Willa, qui ont tous une grande importance.
L’écriture de Malika Ferdjoukh est assez fraiche, facile à lire, et elle a su me faire rire et trembler. J’ai un peu moins aimé les petites phrases en anglais qu’elle a semé un peu partout car, étant nulle en anglais, je ne les ai pas comprises, mais je ne pense pas qu’elles soient importantes.

En bref, j’ai beaucoup aimé cette l’histoire et surtout ces personnages. Les histoires d’amour, mais surtout l’immense intrigue, Qui m’a complètement scotchée.

Un grand merci à ma Anne-So pour m’avoir permis de découvrir ce super livre.
Et vu que c'est un livre voyageur je vous invite à voir l'avis Anne-Sophie et Mathilde.

2 commentaires:

  1. Pour une fois, même avec un avis extrêmement bon, je ne suis pas tenté ='(

    RépondreSupprimer